• Travel Mate

Etudier Ă  Oslo ? 🇳🇮 Questions rĂ©ponses sur la NorvĂšge


Echange entre Maëlys Roger, notre ambassadrice Oslo et Sarah Aouanouk qui se prépare à partir dans la capitale norvégienne en septembre 2020




Est-ce que tu peux te présenter ?

Je m’appelle MaĂ«lys et je suis Ă©tudiante Ă  la Paris School of Business. En 3Ăšme annĂ©e nous pouvons partir Ă  l'Ă©tranger ! J'ai dĂ©cidĂ© d'aller passer un an Ă  Oslo, capitale NorvĂ©gienne.








Pourquoi tu as choisis de faire ta 3Úme année à BI Norwegian Business School ?

J’ai choisi de partir pour un an Ă  la BI Ă  la fois pour le style de vie des pays nordiques dont je voulais m’imprĂ©gner et pour la qualitĂ© des cours proposĂ©s par l’école dĂ©livrant un diplĂŽme de Bachelor in Business Administration.


En quoi Oslo et Paris sont des villes différentes (style de vie, ambiance 
) ?


La vie Ă  Oslo est trĂšs diffĂ©rente de celle Ă  Paris. Oslo est une ville plutĂŽt Ă©tendue mais avec beaucoup de parcs et d’espaces entre les quartiers. Le stress y est quasi absent, rendu possible par les Osloites qui sont trĂšs respectueux des espaces de vie en commun et bienveillants les uns envers les autres. A Oslo la vie est donc rĂ©solument tournĂ©e vers la nature et le bien-ĂȘtre.  




L'Opéra d'Oslo

Quelle est l’ambiance en gĂ©nĂ©ral Ă  BI ?

BI est vraiment une trĂšs grosse Ă©cole en NorvĂšge, l’ambiance y est gĂ©nĂ©ralement studieuse et il y a vraiment de nombreux espaces pour y travailler dans de trĂšs bonnes conditions, notamment avec la vue sur le Fjord. L’école organise Ă©galement des Ă©vĂšnements avec des entreprises rĂ©guliĂšrement, des confĂ©rences et des Ă©vĂšnements avec ses associations auxquelles ont peu s’inscrire en dĂ©but de semestres (facultatif).


Comment se passaient les cours ? On nous a dit que les norvĂ©giens et exchange students Ă©taient dans les mĂȘmes classes


Les cours sont dispensĂ©s sur des crĂ©neaux de 3h avec 15 minutes de pause toutes les 45 minutes. Certains cours sont en amphithĂ©Ăątre et d’autres dans des classes plus petites mais rares sont ceux qui sont obligatoires en prĂ©sentiel puisque les cours sont gĂ©nĂ©ralement envoyĂ©s sur une plateforme (il est nĂ©anmoins vivement conseillĂ© d’y assister).


Il est souvent possible d’avoir des Ă©tudiants norvĂ©giens dans nos classes, notamment dans les cours en amphithĂ©Ăątre. Enfin, dans tous les cours il y a vraiment une grande diversitĂ© de nationalitĂ©s !

Les profs restent trĂšs accessibles et sont toujours joignables en cas de questions, l’ambiance entre les Ă©tudiants et les profs est super « friendly » et on sent vraiment qu’ils sont impliquĂ©s Ă  nous faire Ă©voluer.

Comment sont les Ă©lĂšves ?

Les Ă©lĂšves sont tous ouverts aux autres et personne n’hĂ©site pas Ă  aller dĂ©couvrir les autres et Ă  s’entraider. La bienveillance est de mise dans cet Ă©tablissement.



Est-ce que Oslo est aussi chùre qu’on le dit ?





Oui, la vie Ă  Oslo est relativement chĂšre. AprĂšs, il est toujours possible d’y vivre dĂ©cemment en cuisinant soi-mĂȘme, ce qui est cher ce sont les plats tout fait ou les restaurants.





Rue Damstredet dans Oslo





Au niveau de la nourriture qu’est ce qui est typique? Quelles sont les choses que tu trouveras moins chùres ou plus chùres par rapport à la France ?


Toute la nourriture est globalement plus chĂšre qu’en France. Je ne conseille vraiment pas d’aller en NorvĂšge pour sa gastronomie (ce qui reste un avis personnel). La nourriture typique se compose de tartine de pain complet avec du saumon ou des « rillettes », on retrouve Ă©galement les gaufres avec de la confiture et du brunost (fromage de chĂšvre caramĂ©lisĂ©) et enfin la marque nationale de pizza : la Grandiosa ! (Nourriture de base finalement en NorvĂšge
)


Pour l’hĂ©bergement tu as pris quoi ? Coloc ou rĂ©sidence ?

J’ai pris un studio indĂ©pendant en residence Ă©tudiante. J’était Ă  la rĂ©sidence Bjolsen via l’agence Sio (Ă©qivalent de notre Crous français)

Dans les résidences est-ce que tout est fourni ? Et laquelle conseilles-tu ?

Au sein de la rĂ©sidence Bjolsen ou je rĂ©sidais, les appartements Ă©taient vraiment propres, un supermarchĂ©, la laverie et une poste Ă©taient juste en bas (pratique durant l’hiver). L’avantage de passer par Sio c’est que tout est compris dans le loyer (eau, Ă©lectricitĂ© et internet), car quand l’hiver arrive tu es bien content de pouvoir prendre une bonne douche chaude et de monter le chauffage sans penser Ă  la facture.


Je payais 570€ par mois pour un studio non meublĂ© avec eau + Ă©lectricitĂ© + internet.


Pour ton forfait tu as fait comment ?

Internet Ă©tait compris dans mon loyer, j’ai juste eu Ă  installer un routeur afin de crĂ©er une wifi(pour mon tĂ©lĂ©phone et mon ordi). Sinon concernant mon abonnement tĂ©lĂ©phonique j’ai gardĂ© celui que j’avais en France.


Le Fjord


On dit que la NorvĂšge est l’un des plus oĂč les gens sont les plus heureux au monde, est-ce que tu l’as ressenti ? Peut-ĂȘtre dans leur maniĂšre d’envisager la vie, le style de vie 


Oui c’est quelque chose qui frappe dĂšs que l’on pose un pied lĂ -bas ! Tout est pensĂ© pour que chacun dispose de suffisamment d’espace et soit heureux. Je pense que cela passe par le fait qu’ils possĂšdent un territoire vaste pour une relativement faible densitĂ© de population mais aussi et surtout par l’éducation des enfants dĂšs le plus jeune Ăąge. C’est-Ă -dire ; l’égalitĂ© entre les sexes (il est frĂ©quent de voir des pĂšres pousser des poussettes et aimer faire cela), la bienveillance, le respect des autres et de soi, l’ouverture aux autres, et l’éducation scolaire.



Chùteau de neige à Noël et vue depuis l'HÎtel de Ville : le RÄdhuset

Si on veut se faire un peu d’argent lĂ -bas, oĂč nous conseilles-tu de chercher ?

Il est possible de se renseigner directement Ă  l’école qui peut nous aider pour rĂ©diger CV et lettre de motivation pour des stages. Sinon, il est toujours possible de poster une petite annonce sur les groupes facebook (Les français Ă  Oslo par exemple)

Autre point important : En NorvĂšge ce n’est pas l’Euro mais la couronne norvĂ©gienne donc penser Ă  faire le nĂ©cessaire auprĂšs de sa banque avant de partir pour payer en carte et/ou retirer de l’argent sans payer de frais supplĂ©mentaire


Le fameux tremplin de ski d'Oslo


Tu peux nous partager tes bonnes adresses pour qu’on sache oĂč aller en arrivant ? (restau, cafĂ©, bar)

Les bonnes adresses Ă  Oslo pour manger se trouvent toutes dans le centre-ville. Il y a par exemple le « Oslo Street Food », on y trouve de la nourriture du monde (et mĂȘme un burger de canard si on est en manque de France), le « Mathallen oslo » qui est une grande halle ou on peut manger de tout Ă©galement, sinon il y a pas mal de petits restaurants dans le centre d’Oslo.

Pour ce qui est de l’achat de l’alcool, il faut ĂȘtre vigilant sur les horaires d’ouverture des magasins puisque l’alcool est un monopole gĂ©rĂ© par l’État.



Baigneur dans le lac Sognsvann




Est-ce que tu as eu l’occasion de faire des voyages durant ton Ă©change ? On nous a expliquĂ© que les semaines de cours sont organisĂ©es pour que les Ă©tudiants aient un long week-end.


Au 1er semestre les cours te sont imposĂ©s mais au second tu peux choisir 2 matiĂšres et donc moduler ton emploi du temps. Dans tous les cas, tu as largement assez de temps pour voyager. J’ai eu l’occasion de faire toutes les capitales de la Scandinavie (Stockholm, Helsinki, Copenhague et Tallin) et je suis montĂ©e au-delĂ  du cercle polaire arctique en allant Ă  Tromso.  Au vu des circonstances sanitaires je n’ai pas eu le temps de voyager plus au sein mĂȘme du territoire Norvegien.


Voyage Ă  Tromso pendant la semaine Sami


Comment supportais-tu le climat ? On nous a racontĂ© que des Ă©lĂšves s’étaient inscrits dans une salle de sport juste pour avoir un peu plus de lumiĂšre !


Étonnamment, le climat se supporte trĂšs bien ! Certes en plein hiver il fait froid, mais c’est un froid sec avec de la neige de temps en temps, trĂšs loin de l’humiditĂ© française Ă  la mĂȘme Ă©poque. Entre fin Novembre et dĂ©but fĂ©vrier le soleil se couche vers 15h et se lĂšve vers 10h, c’est la pĂ©riode la plus « difficile » mais cela reste trĂšs gĂ©rable, il faut juste penser Ă  profiter des heures ensoleillĂ©es pour se balader !


Pas d'inquiétude ce n'est pas Oslo mais à Tromso !




Est-ce que les NorvĂ©giens sont accueillants (en rĂšgle gĂ©nĂ©rale et ton accueil Ă  l’école) ?

En rĂšgle gĂ©nĂ©rale les NorvĂ©giens sont de prime abord trĂšs froid et trĂšs distant. Mais dĂšs qu’ils comprennent que tu as besoin d’aide ou si tu cherches Ă  entrer en contact avec eux, ils seront ravis de pouvoir t’aider.

Concernant l’accueil par l’école a Ă©tĂ© chaleureux ! Il y a une semaine d’intĂ©gration avec des soirĂ©es d’organisĂ©es et tous les derniers mercredis du mois, un diner gratuit est proposĂ© aux Ă©tudiant internationaux, ce qui est super pour faire de nouvelles rencontres !


Dans les montagnes du nord de la NorvĂšge

Beaucoup, aprĂšs leur 3Ăšme annĂ©e Ă  BI ont dĂ©cidĂ© de rester faire leur master lĂ -bas. Que comptes-tu faire l’annĂ©e prochaine ?


Il est en effet possible de continuer ses Ă©tudes en intĂ©grant un Master Ă  la BI puisque nous sommes diplĂŽmĂ©s Ă  la fin de l’annĂ©e d’un Bachelor in Business Administration. NĂ©anmoins, le coĂ»t de la vie en tant qu’étudiant Ă©tant relativement Ă©levĂ©, j’ai prĂ©fĂ©rĂ© dĂ©cider de rentrer en France pour poursuivre mes Ă©tudes.



Quartier moderne du Barcode



Qu’est-ce que tu as retenu de cette expĂ©rience ?

Cette expĂ©rience m’a ouvert les yeux sur le mode de vie des pays nordiques. Avec au cƓur de leurs valeurs le respect et la protection des individus et de l’environnement. Ce sont des pays ou la qualitĂ© de vie est vraiment apprĂ©ciable !



Merci à Maëlys & Sarah pour cet échange !


Tu as encore des questions ? Tu peux contacter Maëlys et Sarah (qui sera en NorvÚge dÚs septembre) via Facebook : Maëlys Roger & Sarah Aouanouk

ou via Instagram @_maelys_roger & @sarah_aouan



  • Travel Mate
  • Hey Travel Mate Twitter
  • Instagram Travel Mate