• Sarah

Hanae nous raconte son échange à Vancouver ❄️

Dernière mise à jour : 12 août 2021

Je suis partie en août 2019, pour un an, dans le cadre d'un échange universitaire entre mon université en France, Sciences Po Grenoble et UBC! J'y ai donc passé ma 2ème année de Bachelor.


Bien préparer son départ

Partir pour le Canada sous-entend forcément de longues procédures administratives... Il faut donc s'y prendre assez tôt pour ne pas être débordé et ne pas faire les choses au dernier moment parce que ça peut être assez stressant! Pour aller étudier au Canada il faut un permis d'étude qui est valide pendant 1 an. Il faut donc faire attention à bien le renouveler si on veut y rester plus longtemps! Ce permis d'étude nous permet d'étudier, de voyager mais aussi de travailler sur le territoire canadien. Néanmoins, les conditions pour travailler peuvent varier d'une personne à une autre de manière assez aléatoire! En ce qui concerne le logement, j'ai eu la chance d'avoir une place dans une résidence étudiante sur le campus! Normalement les étudiants en échange qui restent 1 an sont prioritaires pour avoir une place dans une résidence sur le campus mais il faut s'y prendre tôt pour être sûr de ne pas louper la deadline! Pour ma part j'étais en coloc avec 3 autres filles ce qui était super cool et qui permet de pas se retrouver tout seul quand on arrive...


Partir à l'autre bout du monde est forcément synonyme d'un long périple avec correspondances, heures interminables d'avion, fatigue... ll faut donc bien compter 1 jour entier de voyage! Mais quel bonheur d'être enfin arrivé! J'ai personnellement opté pour un vol direct Paris-Vancouver avec AirFrance pour limiter le risque de perte de bagages ou de manquer une correspondance (on ne sait jamais ce qu'il peut se passer...). Quand on arrive à l'aéroport de Vancouver, il faut d'abord faire la queue pour à la douane puis se présenter au service Visa pour obtenir son permis d'étude sans quoi on est considéré comme sans papiers au Canada ! Le temps d'attente est souvent un peu long (il faut bien compte 2H au mieux), il faut donc prendre son mal en patience tout en gérant le manque de sommeil et le décalage horaire!! Vancouver est une ville immense et très étendue. Pour se rendre au logement le 1er jour je conseille vivement le taxi qui vous amènera directement là où vous voulez aller! C'est beaucoup plus simple que de chercher à prendre les transports en commun, surtout avec de grosses valises!

Le logement

Trouver un logement à Vancouver est plus ou moins difficile, suivant la localisation que l'on cherche et le prix qu'on est prêt à mettre! Il faut savoir que Vancouver est une littéralement the place to be sur la côte ouest canadienne et le prix de l'immobilier le reflète bien! Personnellement j'ai opté pour un logement sur le campus et j'ai eu beaucoup de chance d'avoir une place. UBC propose plusieurs options de chambre (individuelle, collective, appart solo, coloc...) et les prix varient aussi! La fourcette va d'environ 500 CAD à plus 1000 CAD. C'est à vous de voir! En dehors du campus, pour une chambre il faut bien compter 600 à 900 CAD à Kitsilano (le quartier hyper chill de Vancouver, à 2 pas du campus). Le Bon Coin canadien s'appelle GraigList, on trouve tout sur ce site (attention aux arnaques quand même ;) ).

Et côté nourriture ?


Tout comme le prix de l'immobilier, le prix de la nourriture est aussi assez variable mais on peut trouver des bons plans assez facilement. Evidemment le régime alimentaire est quand même un peu différent que celui en France. Dans les supermarchés on trouve de tout, surtout des produits "Nord-Américains" mais il faut faire attention à la qualité de la viande et des fruits et légumes! J'ai donc privilégié le Bio et je n'ai quasiment pas mangé de viande pendant mon séjour! Il est moins cher de se faire à manger soi-même (on peut s'en sortir pour 40 CAD/ semaine environ pour les courses si on connait les bons plans et les magasins pas chers! Sinon ça monte facilement jusqu'à 70 CAD...) mais on peut se faire plaisir en allant dans des restos sympas et bons pour environ 15 CAD! Il faut savoir que presque 50% de la population est asiatique donc les amateurs de ramens, sushis et autres seront servis! En plus, c'est beaucoup moins cher qu'en France!





Les sorties à Vancouver 💃

Qui dit année d'échange dit forcément soirées, sorties en boîte... En général, l'entrée pour les filles jusqu'à une certaine heure est gratuite, sinon c'est autour de 10 CAD. Le point négatif c'est que les bars et clubs ferment max à 2H ce qui écourte quand même un peu la soirée mais il est toujours possible de trouver un autre établissement ouvert jusque plus tard. L'alcool est assez cher (12/15 CAD pour un cocktail en général), donc sortir a un coût! En revanche, Vancouver est connue pour ses soirées techno! Il faut donc être à l'affût des infos car se sont en général des soirées très privées!


Et la vie culturelle ? 🎨

Il faut se le dire, niveau culturel, l'Amérique du Nord n'est pas un lieu idéal comme en Europe par exemple. Mais en cherchant bien, on trouve des musées top comme le musée d'anthropologie sur le campus de UBC, qui nous ouvrent sur d'autres perspectives. En effet, le Canada est très marqué par les cultures indigènes et il est intéressant de se plonger dans l'histoire de celle-ci. Pour ce qui est des manifestations culturelles, il faut souvent chercher par soi-même et je conseille fortement de suivre l'actualité de l'Alliance Française à Vancouver ainsi que les rencontres proposées par le Consulat! Cela permet de rencontrer du monde mais aussi d'aller à des expos un peu originales! Pour les fans de ciné comme moi, vous risquez d'être un peu déçus... Les places sont assez chères et il n'y a très peu de cinémas qui proposent des films d'auteurs! Encore une fois, il faut faire des recherches! A part ça, les canadiens sont très branchés sur les traditions classiques nord-américaines du type Thanksgiving, Halloween, Christmas donc il ne faut pas hésiter à se faire inviter à une soirée ou aller à un repas! L'ambiance et la convivialité en valent vraiment le coût!


Parlons budget 💸

L'évaluation de mon budget mensuel est assez compliquée à faire puisque le logement se payait par trimestre et que le budget nourriture varie un peu d'une semaine à l'autre mais je dirais que ça varie plus ou moins de 1000 CAD à 1200 CAD grand maximum! Petit tips pour les forfaits téléphoniques! Il vaut mieux prendre un forfait français international que canadien!! Les forfaits là-bas sont hors de prix (comptez entre 50 et 100 CAD pour un forfait de base).... Pour ce qui est des transports, UBC a un tarif spécial (15CAD/ mois) pour les étudiants!

Et niveau cours ? 📚


Etre en échange veut aussi dire moins d'heures de cours et pouvoir choisir des matières que l'on a pas forcément en France! J'ai du choisir 5 cours par semestre ce qui représentait à peu près 12 heures de cours par semaine! Le choix des cours est immense et on peu facilement s'y prendre. Comme je suis à Sciences Po, j'étais rattachée à la Faculty of Arts (sciences humaines, sociales, langues, arts...) et j'ai pris des cours de Criminology, Sociology (de la consommation en l'occurence), Gender Studies, African Studies (une vraie révélation pour moi!) et de Latin American Studies!

C'est quoi les points forts de Vancouver ?

Il m'est impossible de faire une liste exhaustive de tous les points forts de mon expérience puisque j'ai qu'une hâte c'est d'y repartir! La gentillesse des canadiens, l'esprit chill de la ville, la proximité des montagnes et de l'océan, la possibilité de faire des activités en extérieur toute l'année et les spécialités culinaires (entre les cinnamon buns et les sushis, mon cœur balance) m'ont fait adorer cette ville (mention spéciale pour les écureuils/ ratons laveurs / ours) !


Et ses points faibles ?

Un des gros point faible à Vancouver est bien évidement les prix parfois exorbitants... Il faut bien avoir en tête que vivre dans cette ville a un coût et mieux vaut voir large en terme de budget plutôt que pas assez pour éviter toutes mauvaises surprises! Si vous cherchez le soleil, Vancouver est pas l'endroit idéal non plus... il pleut énormément de Octobre à Mars! Pas étonnant qu'on la surnomme Raincouver!



J'ai adoré mon expérience à l'étranger et je rêve de pouvoir repartir! Bien évidement, partir à l'autre bout du monde n'est pas évident mais j'ai été habituée très jeune à beaucoup déménager et à m'adapter rapidement, ce qui a donc été un gros plus pour moi!



Tu as encore des questions ou tu souhaites prendre rendez-vous avec Hanae ? Envoie nous un message !

Posts récents

Voir tout