• Travel Mate

L'aventure de Marion à Verona au Wisconsin après son BAC






"Des souvenirs pour toujours, des contacts sur place et des amitiés à vie"


Témoignage de notre ambassadrice Marion.







À quel moment as-tu décidé de partir à Verona ?



Juste après l'obtention de mon BAC (en 2012), je suis partie 10 mois aux Etats-Unis pour un Gap Year.

Avant de commencer mes études supérieures, j'ai voulu expérimenter une nouvelle culture, améliorer mon Anglais, partir loin de chez moi et gagner en maturité et en indépendance.


Projet élaboré à 15 ans et mis en place à 17 ans (âge du départ), le temps de passer le BAC et de réunir le financement.

J'ai passé mon année sabbatique dans une famille d'accueil américaine et j'étais scolarisée en Terminale dans un lycée (Verona Area High School). En plus des cours, j'étais assistante d'une professeur de Français

.


Comment s'est passé ton départ ?

Deux organismes m'ont aidé pour organiser ce Gap Year:

- Le CEI (Centre d'échanges internationaux), organisme Français basé à St-Malo.

- NWSE ( NorthWest Student Exchange), organisme Américain basé à Seattle.

Ils m'ont aidé avec les procédures, l'inscription au lycée, les billets d'avion, les assurances etc. Ils ont trouvé une famille d'accueil bénévole qui a lu mon dossier (ou pas).

Pour le Visa : visa étudiant (15-18 ans), réalisé à l'ambassade Américaine à Paris. Environ 150 euros de mémoire.

Passeport en règle obligatoire.


Vaccins: à payer et faire ou mettre à jour selon les organismes (moi j'en avais trois en plus à faire).


Médicaments: bien penser à prendre le nécessaire (pilule, antihistaminiques, etc..) et les ordonnances qui peuvent être demandées aux douanes.


Coût des organismes: 7000 euros environ pour leur services.


Coûts annexes: Prévoir entre 3000 et 5000 euros pour le fun ( shopping, cinés, restaus, concerts, etc.)


Donc en tout j'ai dépensé environ 10 000 euros en 10 mois en étant nourrit/logée.

Et je n'ai pas choisi ma destination finale.





Raconte nous ton arrivée à Verona !


J'ai eu la réponse avec ma destination le 13 juillet pour un départ le 31 août. #Stressant


La famille m'a pas vraiment choisie pour mon dossier, mais juste pour me donner la chance de partir vivre mon expérience. Nous n'avions pas vraiment de points en communs, on a dû faire des efforts et s'adapter les uns aux autres mais ça a probablement aidé.


J'ai pu découvrir plus de choses et vraiment sortir de ma zone de confort!


Je suis partie avec 2 valises en soutes et un petit sac à dos pour les cours en cabine, le trajet à duré 18 heures avec deux petites escales (Clermont-Ferrand-Paris, Paris-Détroit et Détroit-Madison). Mon premier long courrier solo, à 17ans, toute excitée d'arriver et de démarrer mon aventure!

Ils sont venus me chercher à l'aéroport, c'était le début !!!


Petits tips:


- Bien préparer ses bagages: ne pas se surcharger, s'adapter au climat, prendre que le stricte nécessaire pour ramener des souvenirs!


- Se préparer mentalement: faire le plein de câlins de ses proches, sortir avec ses amis, kiffer sa ville (musées, jardins, etc.), faire la fête, manger ses plats préférés, dire adieu à sa liberté et régresser de 3 ans de mentalité.

Si l'état est conservateur (Wisconsin par exemple) : couvre-feu probable, pas de permis de conduire, règles strictes, pas d'alcool ni de cigarettes, religion très présente, racisme, gros écarts entre personnes aisées et celles en difficultés.


- Oublier l'accent British: apprendre les mots et expressions (Mall, What's Up ?, etc.), regarder des séries pour s'habituer aux accents.


- Choisir des cours qui vous intéressent car les profs sont passionnés et dévoués, les cours sont hypers bien faits et c'est l'occasion de faire un cours de solfège en Anglais, d'étudier "l'Espagnol" ou plutôt le Mexicain ou même un cours de cuisine avant le déjeuner.

Et ne sous-estimez pas les clubs (c'est fédérateur et vous rencontrerez des gens qui aiment les mêmes choses que vous!)


En ce qui concerne ton logement dans ta famille d'accueil, c'était une maison ou un appartement ?


Ma famille d'accueil avait des moyens et donc une bonne grosse baraque américaine dans un des quartiers aisé de Verona, hyper safe.

Maison avec un étage, un basement et un grand jardin.


Les parents travaillaient dur, ils ont 3 filles, deux chiens et un chat. Les deux plus grandes filles (18 et 22 ans) étaient déjà à l'Université dans deux campus/états différents. La plus jeune avait 16 ans à l'époque et elle allait au même lycée que moi mais en première (c'est elle qui m'y conduisait).


Et niveau food ?


Malgré ce que l'on peut penser... J'ai hyper bien mangé !!

Le père de famille est diabétique, il y avait un potager dans le jardin, on mangeait bio et on cuisinait beaucoup.


Les restaurants sont assez chers (rajouter les pourboires), à part les fast-food.

Tout ce qui se mange rapidement est plus accessible (Sandwichs, pizzas, hot-dogs etc.)



Les bons produits pour cuisiner sont chers, c'est bien pour ça que l’obésité est si présente aux Etats-Unis.



Thumbs up pour les macaronis au fromage, les cheesecakes, le Dr Pepper, et la pizza aux pepperonis! #junkfood




Tu sortais beaucoup ? Tu peux nous donner quelques fourchettes de prix ?


Pas dans le sens "sortir sortir" (malheureusement).

C'était plutôt une cure détox moi qui avait commencé à sortir en France.

Enfin j'ai fêté mes 18 ans avec une bière quand même (une seule) haha.

J'ai vite sociabilisé avec ma voisine et des amis à elle avec qui j'avais cours, du coup on se baladait dans les centres commerciaux, on allait au ciné, à des concerts, au Food Market, on mangeait dehors le midi parfois (hyper rapidement parce qu'une demie-heure pour manger c'est short quand même).

J'ai aussi eu quelques soirées bonefire ou jacuzzis, films/pyjamas party mais on allait surtout voir les matchs de sports de nos amis du lycée (Hockey, Football US, Lacrosse, Baseball principalement).


Le School Spirit est énorme sur place, c'est la guerre entre les lycées et l'esprit de compétition est l'une des valeurs des jeunes.

Sans oublier le bal de Promo "Prom" qui avait pour thème "Minuit à Paris" hahaha

Complétement surcoté à mon avis, mais c'était sympa de se prendre au jeu, trouver un cavalier, une robe, le photoshoot et la "fête".



Et last but not least, les "Grad Parties" pour fêter le BAC, en système de maison ouverte, avec buffets à volonté et livres d'or.



Pour le reste des sorties en famille, c'était plutôt de l'outdoor: du sport, promener les chiens, aller au chalet près du lac, rendre visite aux proches, aller acheter les légumes à la ferme du coin, voyager (Chicago - IL 3h, Milwaukee- WI 2h, Minneapolis- MN 4h).


Selon toi qu'est-ce que la ville t'as apporté ?


Les gens sont très gentils, serviables, friendly mais parfois un peu curieux et envahissants.

Ils avaient le stéréotype facile sur les Français/Européens (on a des mœurs légères, on est sales, sans tabous...).

Verona est une petite ville, tout à part les trucs liés au lycée se passaient à Madison (Capitol City du Wisconsin). Madison est bien plus dynamique, il y a une Université très connue (University of Wisconsin aussi appelée UW-Madison). On allait souvent voir des matchs de Football US ou de Hockey semi-professionnels.

Vous connaissez peut-être déjà la mascotte de l'Université: Bucky Badger (:


On allait aussi à Madison les dimanches pour les messes: ma famille d'accueil est Luthérienne. Moi je suis Athée, j'ai choisi d'être bénévole à l'église pour rendre service quand il étaient à la messe, et de venir qu'à celles qui étaient très importantes pour eux ( Pâques, Noël).

Je vendais du café de commerce équitable et je gardais les enfants à la garderie.


Mon mot d'ordre: équilibre! ll faut faire des compromis, et passer autant de temps avec la famille qui vous reçoit bénévolement qu'avec vos amis sur place !!

Par ailleurs.. Testez de nouvelles choses, n'ayez pas peur de dire oui vous serez surpris ou alors vous saurez pour sur que vous n'aimez pas quelque chose !


Par exemple: je ne suis pas sportive et je suis frileuse, je n'ai pas aimé regarder les compétitions de ski dans le froid, mais j'ai adoré patiner sur un lac gelé et regarder/découvrir d'autres sports!

Un petit recap de ton budget par mois ?


Comme ça fait 7 ans, j'ai un peu perdu la notion du budget et puis je sais pas si le coût de la vie à augmenter.

Tout ce que je peux dire c'est que de partir en famille d'accueil c'est surement plus économique puisque la scolarisation même dans le public est trèèèès onéreuse! (environ 12 00 euros pour une année de lycée et au moins le double pour la fac).


Le visa étudiant ne m'autorisait pas de travailler.

Une bonne option c'est d'être au pair !!!!


Moi, à 17 ans j'ai préféré garder un rythme scolaire pour pouvoir aller à l'Université sans (trop) galérer à mon retour!


Tu peux nous parler un peu de tes cours ?

J'avais un emploi du temps quotidien avec 5 ou 6 cours et il a changé en partie au deuxième semestre. Donc cours de 9 heures à 16h30 avec 30 mins pour déjeuner.


Plus 1 ou 2h de bénévolat : j'étais TA " Teacher Assistant" d'une Prof de Français (américaine), pour les classes de terminales et de premières.

Le premier semestre j'aidais à construire les cours , à corriger les devoirs et exos, à faire des leçons (en Français) pendant la première heure de cours pour les terminales . Le deuxième semestre, j'ai gardé le même horaire et une heure dans l'après-midi avec les première mais je parlais plus qu'en Anglais et je donnais cours parfois à la place de la professeur.

Quand aux autres cours: j'avais des cours obligatoires et d'autres plus funs:

- L'Espagnol (avec accent américain, imaginez-moi au retour à la fac en France) haha

- Les maths / algèbre : pas si simple en Anglais

- Informatique sur MAC (Photoshop, In Design)

- Littérature des Médias (trop bien mais chaud si niveau bas en Anglais, j'ai galéré perso)

- Problèmes mondiaux (politique US, terrorisme, etc.)

- Guitare (solfège et cours de guitare classique)

- Cuisine (recettes typiques: pancakes, burgers. Mais aussi types de coupes des aliments : julienne....)

Pour les autres je ne me souviens plus, mais cours assez faciles, devoirs du jour au lendemain, charge de travail raisonnable, profs géniaux, à l'écoute!


Après 16h30: Clubs, activités sportives.


Au final tu as aimé cette expérience à l'étranger ? Quels sont les points forts ?



Le fait d'être dans une zone de non-confort, de s'adapter continuité!

La famille d'accueil bonne option pour rassurer les parents pour un voyage lointain!

De vivre cette expérience avant la fac ça m'a permis de beaucoup plus profiter de mes études supérieures! (on est pas si mal en France).


Gains de maturité et d'adaptation évidents et aussi d'un très bon niveau d'Anglais!


Des souvenirs pour toujours, des contacts sur place et des amitiés à vie (encore faut-il garder le contact: moi je suis pro postcards).

Un petit recap des points faibles de ton expérience ?


La famille pas vraiment sur mesure/compatible, pas d’atomes crochus avec la plus jeune des filles, celle qui vivait avec moi (mais un mal pour un bien, je suis plus sortie du cocon familial).


Le manque de liberté, pour bouger solo, pour sortir. La mentalité des lycéens (discrimination, racisme, préjugés, intimidation).


Le non-choix de la destination/zone géographique.

Le climat froid ( 7 mois d'hiver difficiles, beaucoup de neige et de températures négatives).


Mais surtout, le retour difficile! Et le fait de ne pas pouvoir rester pour l'été (arrivée 4 jours avant les cours et repartie moins d'une semaine après les cours).

Hyper frustrant même si contente de rentrer pour tout raconter et revoir les proches!




Tu as encore des questions ? N'hésite pas à contacter Marion sur son Instagram : @patatemarion.