• Travel Mate

L'aventure de Marion à Verona au Wisconsin après son BAC

Dernière mise à jour : août 12






"Des souvenirs pour toujours, des contacts sur place et des amitiés à vie"


Témoignage de notre ambassadrice Marion.







À quel moment as-tu décidé de partir à Verona ?



Juste après l'obtention de mon BAC (en 2012), je suis partie 10 mois aux Etats-Unis pour un Gap Year.

Avant de commencer mes études supérieures, j'ai voulu expérimenter une nouvelle culture, améliorer mon Anglais, partir loin de chez moi et gagner en maturité et en indépendance.


Projet élaboré à 15 ans et mis en place à 17 ans (âge du départ), le temps de passer le BAC et de réunir le financement.

J'ai passé mon année sabbatique dans une famille d'accueil américaine et j'étais scolarisée en Terminale dans un lycée (Verona Area High School). En plus des cours, j'étais assistante d'une professeur de Français

.


Comment s'est passé ton départ ?

Deux organismes m'ont aidé pour organiser ce Gap Year:

- Le CEI (Centre d'échanges internationaux), organisme Français basé à St-Malo.

- NWSE ( NorthWest Student Exchange), organisme Américain basé à Seattle.

Ils m'ont aidé avec les procédures, l'inscription au lycée, les billets d'avion, les assurances etc. Ils ont trouvé une famille d'accueil bénévole qui a lu mon dossier (ou pas).

Pour le Visa : visa étudiant (15-18 ans), réalisé à l'ambassade Américaine à Paris. Environ 150 euros de mémoire.

Passeport en règle obligatoire.


Vaccins: à payer et faire ou mettre à jour selon les organismes (moi j'en avais trois en plus à faire).


Médicaments: bien penser à prendre le nécessaire (pilule, antihistaminiques, etc..) et les ordonnances qui peuvent être demandées aux douanes.


Coût des organismes: 7000 euros environ pour leur services.


Coûts annexes: Prévoir entre 3000 et 5000 euros pour le fun ( shopping, cinés, restaus, concerts, etc.)


Donc en tout j'ai dépensé environ 10 000 euros en 10 mois en étant nourrit/logée.

Et je n'ai pas choisi ma destination finale.





Raconte nous ton arrivée à Verona !


J'ai eu la réponse avec ma destination le 13 juillet pour un départ le 31 août. #Stressant


La famille m'a pas vraiment choisie pour mon dossier, mais juste pour me donner la chance de partir vivre mon expérience. Nous n'avions pas vraiment de points en communs, on a dû faire des efforts et s'adapter les uns aux autres mais ça a probablement aidé.


J'ai pu découvrir plus de choses et vraiment sortir de ma zone de confort!


Je suis partie avec 2 valises en soutes et un petit sac à dos pour les cours en cabine, le trajet à duré 18 heures avec deux petites escales (Clermont-Ferrand-Paris, Paris-Détroit et Détroit-Madison). Mon premier long courrier solo, à 17ans, toute excitée d'arriver et de démarrer mon aventure!

Ils sont venus me chercher à l'aéroport, c'était le début !!!


Petits tips:


- Bien préparer ses bagages: ne pas se surcharger, s'adapter au climat, prendre que le stricte nécessaire pour ramener des souvenirs!


- Se préparer mentalement: faire le plein de câlins de ses proches, sortir avec ses amis, kiffer sa ville (musées, jardins, etc.), faire la fête, manger ses plats préférés, dire adieu à sa liberté et régresser de 3 ans de mentalité.

Si l'état est conservateur (Wisconsin par exemple) : couvre-feu probable, pas de permis de conduire, règles strictes, pas d'alcool ni de cigarettes, religion très présente, racisme, gros écarts entre personnes aisées et celles en difficultés.


- Oublier l'accent British: apprendre les mots et expressions (Mall, What's Up ?, etc.), regarder des séries pour s'habituer aux accents.


- Choisir des cours qui vous intéressent car les profs sont passionnés et dévoués, les cours sont hypers bien faits et c'est l'occasion de faire un cours de solfège en Anglais, d'étudier "l'Espagnol" ou plutôt le Mexicain ou même un cours de cuisine avant le déjeuner.

Et ne sous-estimez pas les clubs (c'est fédérateur et vous rencontrerez des gens qui aiment les mêmes choses que vous!)


En ce qui concerne ton logement dans ta famille d'accueil, c'était une maison ou un appartement ?


Ma famille d'accueil avait des moyens et donc une bonne grosse baraque américaine dans un des quartiers aisé de Verona, hyper safe.

Maison avec un étage, un basement et un grand jardin.


Les parents travaillaient dur, ils ont 3 filles, deux chiens et un chat. Les deux plus grandes filles (18 et 22 ans) étaient déjà à l'Université dans deux campus/états différents. La plus jeune avait 16 ans à l'époque et elle allait au même lycée que moi mais en première (c'est elle qui m'y conduisait).


Et niveau food ?


Malgré ce que l'on peut penser... J'ai hyper bien mangé !!

Le père de famille est diabétique, il y avait un potager dans le jardin, on mangeait bio et on cuisinait beaucoup.


Les restaurants sont assez chers (rajouter les pourboires), à part les fast-food.

Tout ce qui se mange rapidement est plus accessible (Sandwichs, pizzas, hot-dogs etc.)



Les bons produits pour cuisiner sont chers, c'est bien pour ça que l’obésité est si présente aux Etats-Unis.



Thumbs up pour les macaronis au fromage, les cheesecakes, le Dr Pepper, et la pizza aux pepperonis! #junkfood




Tu sortais beaucoup ? Tu peux nous donner quelques fourchettes de prix ?


Pas dans le sens "sortir sortir" (malheureusement).

C'était plutôt une cure détox moi qui avait commencé à sortir en France.

Enfin j'ai fêté mes 18 ans avec une bière quand même (une seule) haha.

J'ai vite sociabilisé avec ma voisine et des amis à elle avec qui j'avais cours, du coup on se baladait dans les centres commerciaux, on allait au ciné, à des concerts, au Food Market, on mangeait dehors le midi parfois (hyper rapidement parce qu'une demie-heure pour manger c'est short quand même).

J'ai aussi eu quelques soirées bonefire ou jacuzzis, films/pyjamas party mais on allait