• Travel Mate

La vie d'un étudiant à Londres





« Il y a vraiment tout là-bas, la ville est très grande et il y a un nombre incalculable de choses à faire et puis les Anglais/Londoniens sont très sympas ! »


Témoignage de Julien Agranier - Etudiant à l'Université de Westminster






Les préparatifs du départ


Concernant le départ, j’ai commencé à chercher mon appartement dès la fin juin, début juillet. Il faut s’y prendre assez tôt car les logements peuvent être disponibles très rapidement, mais l’inverse est encore plus fréquent : une autre personne peut te passer devant en 30 minutes.

Un appartement bien situé, pas trop loin du centre de Londres, à un prix assez intéressant, c’est rare mais pas impossible à trouver, du coup mieux vaut s’y prendre en avance ! J’avais également choisi de vivre à Londres en coloc : elle s’est très bien passée et permet d’économiser pas mal d’argent.


Concernant l’inscription, tous les processus à suivre m’ont été transmis au préalable par l’administration de l’Université de Westminster et celle de Paris School of Business.


Je suis parti à Londres durant l’année scolaire 2018-2019. Bien que le Brexit avait déjà été décidé, le Royaume-Uni était encore dans l’Union Européenne pendant cette période. Je n’ai donc pas eu à suivre de procédure particulière pour me rendre à Londres niveau administratif, ce qui est vraiment un avantage.

La seule démarche « administrative » à accomplir a été celle d'obtenir une carte européenne d’assurance maladie, ce qui est vraiment simple à faire, mais attention de ne pas s’y prendre trop tard là aussi !



Enfin, il faut penser à réserver ses billets d’Eurostar assez rapidement parce que les prix grimpent vite. Depuis Paris c’est vraiment de loin la meilleure manière de se rendre à Londres, seulement 2h15-2h30 de trajet (et on gagne une heure une fois arrivé là-bas).


Arrivée à Londres


Le voyage (avec toutes mes valises) s’est très bien passé, je suis arrivé à St Pancras sans souci et j’ai ensuite pris le métro jusqu’à ma station (à 15-20 de St Pancras).

Par contre à mon arrivée, très mauvaise surprise, un des anciens locataires était encore présent, l’agence avait oublié de le prévenir de notre arrivée.

Évidemment, aucun membre de l’agence n’était sur place. J’ai donc dû me rendre à l’agence immobilière (sans mes valises que j’avais heureusement pu laisser à l’appartement) pour aller leur signaler le problème et voir pourquoi rien n’était prêt pour mon arrivée.

L’appartement était vraiment sale, mais tout a été nettoyé par des femmes de ménage appelées par l’agence. Mes colocs et moi avons pu nous installer réellement à seulement 23h, pour une arrivée sur place vers 12h.



Moralité : faites très attention aux agences immobilières londoniennes qui se soucient plus de leur portefeuille que de leurs clients !






La vie à Londres


Passé la mauvaise expérience de l’arrivée, Londres reste une ville incroyable !

Il y a vraiment tout là-bas, la ville est très grande et il y a un nombre incalculable de choses à faire et puis les Anglais/Londoniens sont très sympas !


Par contre l’addition peut vite monter, faites attention parce que c’est toujours très tentant de dépenser dans cette ville !

Au niveau des bars, pubs, restaurants, et clubs, il y en a vraiment pour tous les goûts. Que vous soyez plutôt à la recherche de sorties plus classiques ou plus typiques style pubs, petites salles de concert (ce qui était mon cas), vous serez vraiment servis !




Par rapport aux restos, on trouve évidemment de tout à Londres. C’est vraiment très varié. Il ne faut juste pas oublier de donner un pourboire aux serveurs, qui n’est généralement pas inclus dans le prix affiché sur la carte.

Il y a également beaucoup de promenades à faire dans Londres et ses alentours, ce qui est génial. Enfin, de très nombreux musées sont gratuits à Londres ce qui permet de se cultiver facilement, c’est vraiment très pratique.

Enfin, de très nombreux musées sont gratuits à Londres ce qui permet de se cultiver facilement, c’est vraiment très pratique.



Petit point sur le budget mensuel


Loyer : 700 € mais il faut préciser que j’ai trouvé un appartement vraiment pas cher.


Transports : 110 €, c'est le tarif étudiant pour les zones 1 et 2


Nourriture : 150 €


Sorties : 100-150 €


Billets d’Eurostar pour revenir à Paris de temps à autre : 60-90 € en s'y prenant suffisamment tôt.



L'université de Westminster


Il n’y a pas énormément de choses à raconter sur Westminster, c’est très loin du « campus à l’Américaine ».

Cela pourrait être totalement comparable à une fac parisienne. Il n’y a pas une super ambiance au sein de l’université, les associations sont très peu présentes et ne sont pas là dans le but d’intégrer les élèves, ce qui est vraiment dommage.

Il y a plusieurs campus : me concernant, j’avais cours à celui de Marylebone/Baker Street, en plein centre de Londres à côté de Regent’s Park. Le quartier est très sympa et très agréable, mais assez cher.

Pour ce qui est des cours, j’avais cours trois jours dans la semaine, pendant quatre heures chaque jour.

Ça laisse le temps de faire beaucoup d’activités, voire de travailler à côté des cours, ce qui est vraiment un atout !


Un retour sur sur l'expérience londonienne ?


Si cette expérience était à refaire, cela serait un grand « OUI » sans hésitation !


Bien évidemment, j’ai vécu certains petits imprévus pas forcément très agréables, notamment lors de mon arrivée et mon appartement n’était pas exceptionnel, mais avec le temps on en rit plus qu’autre chose !


J’étais aussi très bien situé dans Londres (entre les zones 1 et 2), ce qui est un vrai atout ! J’ai eu la chance d’avoir de super colocs, ce qui m’a permis de me faire de vrais amis et de partager des moments géniaux avec eux.

Sinon concernant la ville, je me sentais réellement chez moi, à ma place. J’ai adoré Londres. Je n’ai pas forcément rencontré énormément de personnes, mais néanmoins certaines rencontres ont vraiment été géniales. J’espère vraiment pouvoir retourner vivre dans la capitale britannique durant ma vie pendant au moins un an.


Mon regret, c'est que je n’ai pas réellement voyager en Angleterre ou dans le Royaume-Uni en général quand j’étais à Londres. J’aurais probablement pu le faire, mais Londres reste une très grande ville dans laquelle il est difficile de s’ennuyer !

L’avantage d’être à Londres est que l’on peut aussi rentrer facilement à Paris durant les week-ends ou vacances, ce que j’ai fait à quelques reprises.


Points forts :


- Il y a toujours quelque chose à faire

- La ville est très attractive

- Une atmosphère positive se dégage de Londres

- La ville est très bien desservie + métros toute la nuit les vendredis et samedis

- Pour ceux qui veulent voyager : il est facile de se rendre à peu près partout en Europe et dans le monde depuis Londres


Points faibles :


- Le coût de la vie : c’est cher, surtout le loyer et les transports

- La météo : si tu recherches le soleil et un climat peu venteux, ne vas pas à Londres

- Les agences immobilières (et je ne dis pas ça en raison de ma propre expérience qui fut assez négative)



Tu as encore des questions ? Tu peux contacter Julien via Facebook :

Julien Agranier Malavergne ou via Instagram : @agranierjulien