• Travel Mate

Partir en éco-voyage en Mongolie, avec Louise 🇲🇳

Louise, partie 2 mois en Mongolie en éco-voyage, sous forme d'éco volontariat. 🌿


Comment t'as préparé ton départ ?


Je suis partie avec un organisme, Cybelle-Planète, spécialisée dans l'éco-volontariat. J'ai quand même dû organiser mon itinéraire et acheter un peu de matériel en avance (un backpack évidemment, mais sans oublié mon verre à bière !)

Pour les logements et transports, je me suis organisée sur place, puisque je me déplaçais à pieds et je dormais dans des auberges de jeunesse et yourtes.



Niveau budget pour un éco-voyage ?


J’ai payé en tout 1200 euros pour les 2 mois, mais vu que je suis passé par Cybelle-Planète qui est une association à but non-lucratif, j’ai pu défiscalisé 66%, ce qui m’est revenu à 400 euros.



Pour décrire ton voyage ?


Je dirais que c’était l’inconnu et la découverte qui pourra définir mon voyage. La Mongolie est un pays peu connu et c’est rare qu’on trouve d'autres personnes y ayant voyagé. Mais c’était une expérience inoubliable que je referais avec plaisir, j'ai pu me lier d’amitié avec de nouvelles personnes et j’ai découvert un nouveau mode de vie, de nouvelles cultures et un nouveau langage bien sûr. J’ai aussi eu la chance de donner des cours en anglais à des jeunes enfants sur place, une belle expérience humaine.



Donc tu as pu rencontrer des gens, raconte nous ?


Je suis partie seule, mais j'ai pu faire des rencontres dans mon auberge de jeunesse, quand je suis arrivée.

J'ai rencontrer des français, des anglais et des espagnols par exemple, mais aussi d’autres nationalités avec qui je suis toujours en contact actuellement grâce aux réseaux sociaux.



Qu'est-ce que ce voyage t'a apporté ?


Ça m’a apporté beaucoup d’autonomie étant donné que j’étais seule, mais ça m'a aussi appris à être plus "minimaliste", car le mode de vie mongol se contente de très peu de choses et j’étais impressionné de la manière dont ils vivaient.



C'est quoi ton meilleur souvenir ?


En fait, j'en ai deux :


Le premier, c'était la coupe du monde (oui, j'y était en 2018 pendant la coupe du monde), et quand la France a gagné, j'ai pu fêter la victoire avec les mongols.


Le deuxième, c'est quand j’étais dans un camp en Mongolie, où ils ont beaucoup de chevaux (que j'aime particulièrement), le chef du village m’a proposé d’aller faire une randonnée avec lui à cheval en plein milieu des steppes et évidemment, c’était tout simplement magnifique!




Et ton pire souvenir ?


J'étais tout seule dans la rue et étant une fille européenne, ce qu’ils n'ont pas l’habitude de croiser, deux hommes m’ont suivi dans la rue pendant assez longtemps. J’ai réussi à me cacher, mais c’est là que je me suis vraiment sentie seule.



Pour conclure, t'as un mot à dire ?


Franchement, je vais juste dire foncez ! On fait plein de belles rencontres inoubliables et on apprend beaucoup sur soi.


 

Tu as encore des questions ou tu souhaites prendre rendez-vous avec Louise ? Envoie nous un message !