• Travel Mate

Tout savoir sur le PVT

Et si tu partais en voyage au bout du monde tout en le finançant sur place ? Tentant non ? Hé bien, bonne nouvelle car : oui, ce type de voyage existe. On appelle ceux qui le pratiquent, les PVTistes.


🧐 Les PVTistes ? Dis-moi en plus !


gif

Toi aussi quand tu lis PVTistes, tu penses aux personnes qui nous mettent des petits papiers onéreux sur le parebrise de notre voiture ? Hé non, ce sont bel et bien des personnes qui voyagent tout autour du globe tout en finançant leur projet sur place.



Ces personnes choisissent le Programme Vacances Travail (PVT) - ou en anglais le « Working Holiday Visa » (WHV) – car c’est un visa d’immigration spécifiquement conçu pour les jeunes comme toi, souhaitant partir à la découverte d’un pays étranger avec le maximum de liberté.


Le Programme Vacances Travail, comme son nom l’indique, est avant tout dédié à un séjour de vacances ou de loisirs, et n’est ni tout à fait un visa de travail, ni tout à fait un séjour d’études. Un PVTiste aura certes le droit d’exercer une activité professionnelle sur place, mais uniquement pour couvrir les frais de son séjour.


gif


Et attention ! Cerise sur le gâteau : son activité professionnelle ne doit pas l’occuper à plein temps. Il est d’ailleurs impossible de suivre un cursus étudiant classique avec remise de diplôme. Seuls des cours de langue sont acceptés. On t’interdit donc de beaucoup travailler. Génial ce concept, non ?






🤩 J’adore ! Mais ça concerne qui ?


Pour faire un PVT, il faut répondre à certains critères. Voici les 8 commandements du PVTiste.

  • Entre 18 et 30 ans il aura (voire 35 ans pour certaines nationalités) au moment de sa demande de permis/visa

  • Un passeport valide il détiendra (la durée de validité est variable selon les pays) d’un pays disposant d’un accord de PVT. C’est son passeport (sa nationalité) qui détermine à quelles destinations PVT il a accès !

  • De son état de santé il attestera. Certains pays exigent un certificat médical, d’autres demandent de remplir un questionnaire (pouvant donner lieu à une visite médicale).

  • Un casier judiciaire vierge il fournira. (Certains pays l’exigent, d'autres demandent de remplir un questionnaire. Certaines situations ne remettent pas en question sa participation au PVT, d’autres si).

  • Des économies de côté il aura. Le montant varie d’un pays à l’autre. Certains pays exigent une preuve de fonds au moment de la demande de permis/visa, d’autres font des vérifications à son arrivée dans le pays.

  • A une assurance PVT il souscrira. Elle est obligatoire ou vivement recommandée (selon les pays) pour couvrir ses éventuels frais médicaux dans son pays de destination.

  • Une lettre de motivation voire un CV il fournira.

  • N'avoir jamais effectué un PVT dans le pays en question il devra.

Les critères de participation étant peu contraignants, le taux d’acceptation est très élevé. Seul bémol : beaucoup de pays imposent un quota de places annuel qui ne permet pas de satisfaire tout le monde. Alors, une fois les documents rassemblés : hurry up ! ⏳


👌 Facile ! Et après ?


Les 8 commandements sont respectés ? Alors, tu pourras faire ta demande en ligne ou en te rendant dans l’ambassade concernée. Attention ! Parfois la demande est gratuite (Japon, Corée du sud, Argentine), parfois des frais de participation sont demandés.


Certains pays imposent des quotas suivant la règle du « premier arrivé, premier servi » . C’est pourquoi il faut s’y prendre au moins 6 mois à l’avance, car les quotas peuvent être vite atteints. A contrario, certains pays délivrent un nombre illimité de PVT.


Une fois ton dossier constitué, tu auras dans la plupart des cas un bref entretien au consulat où à l’ambassade du pays en question.


✈️ Génial ! Plus qu’à choisir ma destination !


Une soixantaine de pays disposent aujourd’hui d’accords PVT. Chaque pays négocie individuellement ses accords. En octobre 2021, la France a accumulé 17 accords avec les pays suivants :


Australie, Argentine, Brésil, Belgique, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Equateur, Hong-Kong, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Russie, Taiwan, Uruguay


Un outil super pratique te permet même de découvrir dans quel(s) pays tu peux partir en PVT, en fonction de ton âge et ta nationalité. Tu le trouveras tout en bas de cette page.


🦠 Et avec la Covid, comment ça se passe ?


Comme tu t’en doutes, le coronavirus à un impact sur les accords PVT. La fermeture de certains des pays partenaires de la France s’annonce durable et l’accueil des PVTistes aura lieu à une date encore inconnue aujourd’hui pour certains pays.


L’Etat a mis en place un code couleur pour classer les pays du monde entiers : vert (les pays les moins touchés), orange et rouge (les pays les plus fortement touchés). Clique juste ici pour en savoir plus sur ce système.


Tu peux également suivre le compte Instagram @pvtistes qui publie des story toutes les semaines sur l’actualité de chacun des pays partenaires PVT de la France. Tu seras au courant de tous les changements !


💡 Où cliquer pour en savoir davantage ?

Quelques sources pour te guider dans tes recherches :

Site des PVTistes

Site du PVT du gouvernement français

Site du PVT d'Euroguidance


👇 Mot de la fin


En clair, le Programme Vacances Travail, encore sous-côté, est accessible à (presque) tous, il n’est pas compliqué à obtenir, et sa pépite : le job à mi-temps te permet de vivre une expérience professionnelle et de financer ton voyage tout en profitant du pays !


Take care and travel mate 🚀





Tu as encore des questions ou tu souhaites prendre rendez-vous avec Orlane ? Envoie nous un message !




Rédactrice Orlane CHESNAIS