• Travel Mate

Volontourisme et business de la charité…

Dernière mise à jour : août 12



Avez-vous déjà vu ces personnes famous ou même la connaissance d’une connaissance sans qualification particulière vous promettre un feed Instagram de qualité après un voyage « humanitaire » ? Si la réponse est oui, c’est que vous avez probablement déjà été témoin d’une arnaque au volontourisme.



👉 Le volontourisme, qu’est-ce que c’est ?


Ce concept, qui est en pleine expansion depuis les années 90, est par définition une forme de tourisme liant voyage et engagement volontaire auprès de communautés locales. Le problème étant qu’en réalité, seuls les intérêts du volontaire sont comblés…

L’art du volontourisme est de faire croire à des personnes bien intentionnées qu’elles vont aider des populations locales en déversant leur argent à gogo. Les agences de tourisme en sont très adeptes. Celles-ci prônent les valeurs de l’humanitaire en jouant sur la quête de sens des personnes en désir d’engagement, mais il ne faut pas oublier que ce ne sont que des organisations à but lucratif dont l’objectif est de faire du bénéfice.



👉 Mais comment Michel a pu tomber dedans ?


Les résultats de nombreux sondages montrent l’importance du désir de l’engagement à l’étranger pour les citoyens. Par exemple, en 2017, 40% des Français et Françaises de moins de 35 ans se disaient prêts à s’engager pour effectuer des missions à l’international (sondage : « Les Français et les engagements volontaires et solidaires à l’international »). L’appétence des citoyens pour le volontariat est donc bien réelle et ces voyages ont au mieux aucun impact sur le terrain, et au pire des effets néfastes sur les communautés et les volontaires eux-mêmes.



👉 Ça touche qui ?


Cette pratique destructrice touche de nombreux pays sous-développés tout autour du globe. Le Cambodge en est la première victime. En effet, le nombre d’orphelinats a augmenté de 60% entre 2005 et 2015 à Siem Reap et Phnom Penh.

L’afflux de volontouristes crée une sorte de « demande d’orphelins » que certains directeurs d’institutions s’appliquent à satisfaire en prenant des enfants en bas âges dans les provinces reculées ou dans les zones urbaines les plus pauvres contre une rémunération pour les familles et la promesse d’une bonne éducation pour leurs enfants. Ils deviennent ainsi de la marchandise.



👉 Et l’impact sur les communautés locales alors ?


Cette nouvelle mode détériore ces pays sur différents aspects, notamment économique, psychologique et éthique.


Économiquement parlant, le volontourisme perturbe beaucoup de choses. Un guide touristique Cambodgien qui a l’habitude d’observer l’impact des passages des volontaires dans les villages témoigne :


« Le pays ne se développera jamais si nous recevons tout gratuitement. Ça ne motive pas les gens à faire les choses par eux même […] Ce sont des solutions à court terme et ça n’aide pas la communauté à se développer. Ça me rend vraiment triste. Ils se prétendent être des héros, et ils vendent l’image misérable de gens pour gagner encore plus d’argent sur leur dos. »

(source : reportage envoyé spécial « les meilleures intentions du monde »)


De plus, les volontaires restent pour de courts séjours et la notion de voyeurisme ainsi que l’impact psychologique n’est pas des moindre. Les enfants s’attachent à ces volontaires et ces changements incessants contribuent à leur instabilité émotionnelle.


Témoignage d’une jeune fille cambodgienne enlevée de sa mère pendant 9 ans :

« Ils nous ont parlé chacun notre tour. Ils nous ont dit que si nous voulions avoir de la nourriture et des vêtements, il fallait dire que nous n’avions pas de parents […] J’avais même oublié l’image de ma mère, je n’étais plus sure de rien […]. J’ai commencé à me dire que l’orphelinat était ma vraie maison. Ma mère ne me manquait même plus. »

(source : reportage envoyé spécial « les meilleures intentions du monde »)



👉 Comment reconnaitre une arnaque au volontourisme ?



Les agences de tourisme friandes du volontourisme ne vous demanderont aucune compétence et qualification particulières.

Vous pourriez décider demain d’être professeur d’anglais, ou de français dans un pays démunis alors que le seul vocabulaire que vous maitrisez est « Hello it’s me » de la chanson d’Adèle et que vous n’avez aucune pédagogie. Ou alors, vous prétendre sage-femme alors que votre seul diplôme acquit est le PSE1 en 2012 (Diplôme des Premiers Secours en Équipe).


Celles-ci mettront l’accent sur votre quête de sens ou encore sur le dépassement de soi et non sur l’urgence de la situation du pays. Elles vous proposeront tous plein de tarifs et de forfaits, comme au Club Med finalement.


Alors, foncez vers les associations, faîtes attention aux labels et aux certifications !



👉 Les formes de volontariats internationaux responsables


Mais ne vous inquiétez pas ! Il existe bel et bien le volontariat Responsable avec un grand R. C’est le cas du Volontariat de Solidarité Internationale (VSI), ou encore du programme Européen Aid Volunteers, pour lesquels des compétences spécifiques sont exigées. Une trentaine d’associations sont agréées pour le VSI. C’est notamment le cas de Médecins du monde, d’Action contre la faim, de PlaNet Finance, de la Croix rouge française etc.


D’autres dispositifs entrant dans les volontariats d’initiation et d’échanges, comme le Service civique à l’international, ou les chantiers internationaux, se réalisent dans un esprit de découverte interculturelle et d’apprentissage mutuel.



🧠 Ce qu’il faut retenir :

Si vous souhaitez partir en volontariat international, tournez-vous vers les services proposés par l’État et le secteur associatif : les agences de voyages n’ont rien à faire dans le secteur de la solidarité !


La solidarité n’est pas une attraction touristique et encore moins une source d’enrichissement !



💡 Vous pouvez vous diriger vers les sites suivant :


S'informer sur les différents types de volontariat : https://www.france-volontaires.org/

Le Volontariat de Solidarité Internationale : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11444

Le Programme Européen Aid Volunteers : https://ec.europa.eu/echo/who/jobs-and-opportunities/eu-aid-volunteers_en






Tu as encore des questions ou tu souhaites prendre rendez-vous avec Orlane ? Envoie nous un message !



Rédactrice Orlane CHESNAIS