• Travel Mate

Vivre sous le soleil de Barcelone


« Barcelone, une ville où il y en a pour tous les goûts ! Faire du shopping, bronzer sur la plage de Barceloneta, faire la fête entre étudiants ou encore manger les meilleures tapas du pays, tout est réuni pour passer une année riche en découvertes. »


Témoignage de Léa Carmet – étudiante à IQS Universitat Ramon Llull


Dans le cadre de mes études à PSB Paris School of Business, j’ai eu la chance de partir étudier à IQS Universitat Ramon Llull, à Barcelone, en Espagne. Je suis arrivée mi-août 2018 pour une durée d’un an.


Quelques préparations avant le départ



L’Espagne faisant partie de l’Europe, je n’ai pas eu de formalités administratives spécifiques à préparer. Seule contrainte, la recherche de logement qui m’a pris pas mal de temps. Je vous conseille donc, de privilégier les sites de Habitaclia, ShBarcelona, et de rechercher principalement dans les quartiers de Gracia, l’Eixample et Les Corts. Vous pouvez aussi intégrer des groupes Facebook spécialement pour les étudiants en échange, tel qu’Erasmus Students Barcelona ou demander conseil aux anciens étudiants de votre école.


Attention aux arnaques sur le site Idealista !



Atterrissage dans la ville du soleil



Je suis arrivée en avion à l’aéroport Barcelone-El Prat. Le trajet est très court de Paris (1h40) et pas cher, notamment avec les compagnies EasyJet ou encore Ryanair.


Petite astuce : pour aller ou revenir de l’aéroport, prenez l’Aérobus qui vous amène directement à Plaça Espanya ou Plaça Catalunya pour seulement 5,90€ et en 20 min. Sinon, vous avez les taxis de Barcelone qui sont trois fois moins cher que ceux de Paris.

Se loger à Barcelone



Il faut savoir qu’il est plus simple de chercher un appartement une fois sur place.


Je vous recommande vraiment de visiter avant de louer pour éviter les arnaques Internet.

Pour ma part, j’ai trouvé mon appartement via l’agence ShBarcelona. J’étais en colocation avec une amie et notre loyer était de 900€, à deux pour 65m2, dans le quartier de l’Eixample, à 15 min à peine de Las Ramblas. Un lieu en plein cœur de Barcelone, très dynamique et sécurisé - contrairement au quartier Gothique proche de la mer qui peut ne pas l’être, notamment la nuit.

Voici une photo de ma chambre :



Et une photo de la vue de ma chambre :



Se nourrir à Barcelone


Tout d’abord et c’est une bonne nouvelle, le coût de la nourriture est relativement faible contrairement à Paris.



Pour faire des économies, je vous suggère d’acheter des aliments locaux, tels que le jambon ou les fromages à base de brebis plutôt que des produits importés qui peuvent être plus couteux.

Au niveau des supermarchés, préconisez Mercadona, BonPreu ou encore Consum, beaucoup moins chers que Carrefour et Aldi. Enfin, concernant les restaurants, les bars à tapas sont très nombreux et peu chers, sachant que les plus typiques et anciens sont souvent bien meilleurs (prix d’un bocadillo : 2,80€).






Petite adresse pour une bonne paella en bord de mer : Barnabier au Port Olympique.


Les incontournables tapas : Bar Lobo, Sensi Tapas, El Nacional, Taperia Ordesa


Sorties et activités à Barcelone


J’ai pu faire de nombreuses activités lors de mon année à Barcelone.


Pour les sorties, bar ou terrasse, les prix étaient encore une fois très bas. Par exemple, 1,10€ le café ou 3€ la « cerveza ». A l’inverse, pour les sorties nocturnes en boîte de nuit, les verres sont au même prix qu’en France mais l’entrée est souvent gratuite avant une certaine heure que ce soit au Pacha, Catawalk, Opium ou encore au Razzmatazz.

En ce qui concerne les activités touristiques, celles-ci sont assez chères et je vous recommande de réserver vos tickets en ligne pour éviter la queue. Je pense notamment à la Sagrada Familia, la Casa Battlo de Gaudi, le musée Picasso etc.


Astuce étudiante : une partie du Parc Guell est en libre accès et vous trouverez même une vue incroyable sur toutes les hauteurs de Barcelone en vous y baladant.




En effet, Barcelone est une ville très prisée par les touristes, mais aussi connue pour sa chaleur méditerranéenne.

J’ai pu profiter de la plage, que ce soit au début de l’année scolaire entre fin août et mi-octobre, qu’au printemps dès le mois d’avril. Un peu moins connue pour ses espaces verts, Barcelone offre aussi des parcs, où vous pouvez vous détendre avec vos amis comme le Parc de la Ciutadella ou le Parc de Montjuic.


Enfin, pour les accros au shopping, Barcelone fera votre bonheur ! Las Ramblas, Plaça Catalunya ou encore les grands malls, tels que Maremagnum, la Roca Village et l’Illa Diagonal présentent des magasins aux prix plus qu’attrayant. De quoi faire de bonnes affaires !

J’ajouterais que Barcelone est une ville très bien desservie au niveau des transports en commun, avec plus d’une dizaine de métros et de nombreuses lignes de bus également, mais ceux-ci restent chers par rapport au reste du coût de la vie.


Tips étudiant : le ticket T Jove est le forfait le plus rentable à environ 70€ /mois pour les moins de 25 ans.


Danser à Barcelone, c’est possible !



Étant danseuse, je tenais vraiment à tester les écoles de danse à Barcelone. Ainsi, je me suis inscrite à l’école Danse Emotion, que je vous recommande grandement si vous êtes danseur ou même si vous souhaitez vous initier à la danse.



Avec un tarif à 10€ le cours (prix relativement bas par rapport à un cours dans une école parisienne), vous pouvez prendre la spécificité que vous souhaitez : classique, contemporain, hiphop, salsa, dancehall, reggaeton etc...


Pour ma part, j’ai suivi les cours de Dancehall et de Hiphop avec des danseurs 100% catalans. Ce fut une incroyable expérience. Ainsi, à la fin de l’année, j’ai eu l’opportunité de participer à une fête locale typique appelée Creu Coberto, où j’ai dansé en plein air, devant des centaines de Catalans, avec une de mes camarades. Jour que je n’oublierai jamais !


Je vous recommande donc, fortement, de vous inscrire à une activité extra-scolaire ou de poursuivre celle que vous faites déjà.


Vous ferez des rencontres totalement différentes et beaucoup plus enrichissantes.



Petit point Catalan


Dès mon arrivée, j’ai compris que les Catalans étaient des personnes très sectaires, qui n’aimaient pas l’étranger.


Comme vous le savez, Barcelone est la capitale de la Catalogne.


Ville au cœur des manifestations politiques, je me suis quelquefois trouvée face à des manifestations impressionnantes.


Toute la ville est mobilisée, que ce soit des jeunes, des personnes âgées ou encore des familles, tous se battent pour l’indépendance. C’est vraiment une expérience à vivre une fois dans sa vie !



Ainsi, il est vrai que parfois, il m’est arrivée de tomber sur des Catalans atypiques, très réticents et méfiants face aux étrangers. Mais, dans l’ensemble, les Espagnols sont relativement souriants, bons vivants et accueillants.


Recap de mon budget

  • Ticket de métro : 70 €/mois

  • Courses alimentaires : 20 €/semaine

  • Sorties : 50 à 100 €/mois

  • Loyer : 450 €/mois

  • Charges diverses (eau, électricité, Wifi…) : 140 €/mois


Étudier à IQS Universitat Ramon Llull de Barcelone


Concernant l’université, IQS est une université catalane privée à la fois d’ingénierie et de management. La plupart des élèves locaux suivent le double diplôme d’ingénieur et de management. Elle se situe à Sarria, tout au nord de Barcelone, relativement excentrée du centre-ville en lui-même.



En cours, nous sommes mélangés avec tous les étrangers venus à Barcelone pour un semestre, ou pour l’année, et avec les Catalans. Vous pouvez alors faire des connaissances de toutes origines facilitant l’ouverture d’esprit : Allemands, Italiens, Canadiens, Américains, Mexicains, Suédois, Coréens, Espagnol (hors Barcelone) etc.

Pour ma part, j’ai suivi deux semaines intensives de cours d’espagnol dès mon arrivée. Classés en 2 groupes de niveaux (débutant ou avancé) de 10 personnes, nous avons pu enrichir notre niveau linguistique avec un professeur espagnol/catalan, qui nous a apporté beaucoup de son expérience et nous a permis de nous intégrer directement au petit groupe.



En ce qui concerne les matières étudiées, sur deux semestres, j’ai suivi au total neufs cours, en cursus anglais : International Trade, Human Resources Management, Entrepreneurship, Innovation Management, Finance, Strategic Management, International Marketing, Market Research et Negotiation Skills.

Le rythme est particulièrement plus léger qu’en France, avec un emploi du temps de 13h de cours par semaine - avec parfois qu’1h30 de cours par jour - ; le tout réparti essentiellement l’après-midi entre 15h et 21h. En contrepartie, nous avions pas mal de travaux de groupes à réaliser dans le but de s’intégrer davantage avec les catalans et les étrangers.




Cette expérience, tant universitaire que culturelle, m’a permis de progresser en anglais comme en espagnol, et même d’acquérir quelques notions en Catalan. A noter, que le Catalan diffère énormément du Castillan que l’on apprend à l’école ! Ainsi, j’ai pu faire de nouvelles connaissances venant des quatre coins du monde et m’imprégner de nouvelles cultures. Barcelone est une ville beaucoup plus cosmopolite que ce que l’on ne peut penser !




Les points forts


  • Le climat méditerranéen

  • Les Espagnols sont bons vivants

  • Barcelone est une ville très dynamique et jeune, idéale pour les étudiants

  • Le coût de la vie est moindre

  • Ville bien desservie et pratique pour voyager en Europe

Le point faible


Le seul point faible que je note est que Barcelone, la capitale de la Catalogne, est au cœur des manifestations politiques et donc les habitants peuvent se montrer réticents face aux étrangers.







Tu as encore des questions ? Tu peux contacter Léa via Facebook :

Léa Carmet ou via Instagram @leacarmet

  • Travel Mate
  • YouTube Travel Mate
  • Instagram Travel Mate